Ce que j’aurais voulu savoir avant de partir en Islande en hiver

Nous avons eu la chance de partir en Islande pour deux semaines. Nous avons voulu faire ce voyage en itinérance, donc à la force de nos mollets! On comptait camper et faire du stop. Sachez qu’en Islande, il n’y a que deux saisons et que l’hiver dure du mois de Septembre au mois de Juin. Voici donc, du peu que j’ai pu apercevoir de l’Islande, tous les trucs et astuces que j’aurais voulu connaître avant de partir en hiver:

L’aéroport de Keflavik / Reykjavik :

L’aéroport de Reykjavik est très petit, il y a un convenient store à la sortie du terminal, dans lequel vous pourrez acheter une carte SIM chez l’opérateur Siminn, ce que je vous recommande chaudement.

Carte prepaid data 4Gb : 2000 ISK (14€), ce qui est amplement suffisant pour 15 jours.

En plus des bus touristiques Flybus et Reykjavik Excursions, vous pourrez trouver les bus Straéto locaux, qui vous emmènront pour moins cher au centre ville de Rekjavik.

Ligne 55, prix du billet de bus : 1600 ISK (11€) contre 2200 pour Flybus. Vous pourrez trouver le bus sur le parking à la sortie de l’aéroport, près des autres autocars.

Horaires du bus 55 ici. Le dernier bus depuis REK arrive à l’aéroport à 00h38 et passe par Keflavik exactement ici.

En attendant votre vol de retour ou pour une pause à Keflavik, je vous suggère le Café Petite pour une ambiance bar à bière / billard agréable. Ils sont ouverts jusqu’à minuit et se situent à 10mn à pied de l’arrêt de bus du 55.

Café Petite: 800 ISK la pinte de bière islandaise et des canapés de folie.

cafe-petite.jpg

En hiver, on « peut » dormir dans l’aéroport, malgré l’interdiction « no camping, no sleeping, no eating » (ce n’est pas permis, c’est toléré), en tous cas, l’aéroport n’est pas fermé la nuit et il y a pas mal de sièges disponibles, je ne sais pas ce qu’il en est en été!

 

Le matériel pour l’hiver:

En hiver, la randonnée pour aller au Landmannalaugar est gelée. Inutile d’y aller sans matériel approprié (crampons sous vos chaussures et 4*4) et/ou un guide local.

La tente n’est pas une bonne idée : le sol est gelé, impossible d’y planter des piquets. Si vous y arrivez, n’oubliez pas de glisser une couverture de survie entre le sol humide et la tente, pour éviter de perdre de la chaleur et de tremper votre sol de tente. Les nuits en hiver sont fraîches : environ -10 ° à Reykjavik.

Liste du matériel pour deux semaines en Islande :

  • Bonnet, masque de ski / lunettes de soleil, cache-col en polaire,
  • T-shirt Techfresh, t-shirt à manches longues technique, pull en polaire avec col roulé,
  • Sous-pantalon en laine, pantalon de ski ou de randonnée imperméable,
  • Chaussettes de ski, chaussures 500 Warm imperméables,
  • Sous-gants en soie, moufles ou gants de ski,
  • Veste de ski, imperméable et coupe vent.

En plus des fringues, on a pris:

  • Maillot de bain et serviette de micro fibres,
  • Duvet avec une température de confort de 5°C, tapis de sol, sac à viande en soie, pour glisser dans le sac de couchage et gagner 2°,
  • Couverture de survie à usages multiples, toujours utile!
  • Petit sac à dos pliable,
  • Trousse de toilette (savon du Dr Bronner, crème hydratante sans eau, dentifrice, brosse à dents, mouchoirs) et trousse de secours: compeed, aspirine, ibuprofène, biafine, baume à lèvres, encore des mouchoirs.
  • Kindle (toujours avec nous !), bouchons d’oreille et masque de sommeil, pour l’avion,
  • Lampe torche,
  • Corde à linge,
  • Batterie externe nomade,
  • Tente Dolomite 4000 de 2kg,
  • Caméra (Sony Action Cam), appareil photo (Sony RX 100) pour bien photographier les aurores boréales, pensez à un trépied.
  • Réchaud et popottes, couteau suisse et Opinel n°8.

Ne vous fiez pas à la longueur de la liste, on en a eu pour un total de 15 kg répartis en deux sacs à dos de 40L.

Pensez à bien vous couvrir, on a eu une angine et donc avons dû visiter les pharmacies islandaises (Apotek ou Lyfja, qui est une chaîne pharmaceutique).

Si vous êtes en itinérance, vous pouvez discrètement vous doucher dans les toilettes des stations services. Si vous campez dans la nature, soyez sympas, pensez à prendre une pelle à caca et/ou du PQ biodégradable. Ça n’a rien de glamour mais les islandais (et la flore) vous remercieront quand les neiges auront fondu.

L’eau est d’ailleurs de très bonne qualité : vous pourrez la boire sans problèmes depuis le robinet ou les ruisseaux.

 

Que faire à Reykjavik :

Pour faire un bon dodo :

Si vous souhaitez dormir pour pas trop cher, plusieurs solutions:

Il existe plusieurs hostels et un camping (Reykjavik City Hostel), pour des tarifs abordables (environ 20€/ personne/nuit).

Vous pouvez vous loger dans un Airbnb, nous avons choisi ceux-là, pour deux personnes :

L’appartement d’Ellen.

Et celui de Petur, dans lequel nous avons passé 3 jours et que je vous recommande chaudement. Il est situé à 20 min de Rekjavik, grâce au bus n°1.

Pour bien manger :

Pour faire vos courses comme un vrai islandais, choisissez les super-marchés low cost Kronan au lieu de Bonus, qui ont un choix plus frais.

Votre guide vous donnera certainement l’adresse du fameux Bæjarins Beztu Pylsur pour déguster un vrai hot dog islandais, juste un conseil : ne vous attendez pas à des hots dogs incroyables ! Certes, ils sont bons, mais pas à la hauteur de ce qu’on en a entendu.

Hot dogs : 420 ISK (3€)

Nous avons testé un restaurant vegan en plein centre-ville sur la rue Laugavegur, le Glo.

Glo : repas à 2000 ISK environ (14€), vous avez droit à trois sortes de salades différentes et un plat de résistance vegan-friendly.

Pour bien rigoler :

Le musée du pénis ( excusez moi, le Musée National des Phallus) en centre-ville est intéressant à voir, il regroupe une centaine de phallus d’animaux terrestres ou aquatiques (il y en a même qui appartiennent au genre humanoïde) dans du formol. On peut en faire le tour en 20 minutes et récupérer un pénis-souvenir !

Entrée : de 11h à 18h, 1200 ISK (8€), sans tarif étudiant.

Penis-museum-631.jpg__800x600_q85_crop.jpg

 

Se déplacer :

Location de voiture :

Pour une voiture, pensez absolument à prendre toutes les assurances possibles: se retrouver avec une facture de 700€ à la fin du séjour à cause d’un pare brise pété, c’est pas drôle. Attention aussi aux tempêtes de sable qui arrivent souvent tout le long de l’année.

Toute la route 1 est ouverte toute l’année et faisable en voiture citadine. Cependant, si vous souhaitez vous aventurer dans les petits chemins, prenez un 4*4.

Le stop :

Le stop est faisable tout le long de l’année. Pour faciliter votre stop, pensez à bien vous positionner sur la route, là où les voitures peuvent ralentir et s’arrêter sans problèmes. Vous pouvez toujours prendre des bonbons à donner pour remercier les voitures qui vous prennent.

Créez-vous une pancarte à l’aide d’une feuille plastique transparente, une feuille blanche et un feutre Velleda pour indiquer votre destination!

Le bus :

Les bus Straéto (réseau public) est parfait, il y a un bus par heure environ. Les bus sont ponctuels et peuvent vous amener jusqu’à Höfn sans problèmes. Il y a une application sur Android et Apple.

Le covoiturage :

Sinon, il existe un site de covoiturage islandais qui permet, comme Blablacar de pouvoir se déplacer partout, à condition d’avoir un covoitureur ! Samferda à la rescousse !

 

Infos utiles:

Voici deux blogs utiles et sympas :

From Ice to Spice, pour découvrir des randos sympas à faire autour de Reykjavik, écrit par deux islandais. (en anglais)

I heart Reykjavik, pour des conseils et astuces sur le voyage et la vie en Islande. (en anglais)

L’islande ne coûte pas aussi cher que ce que l’ont croit. On s’en est sortis pour 300€/personne pour une semaine (hôtels, bouffe).

 

Si vous souhaitez partir en Islande en hiver, je vous souhaite bien du courage ! Ce pays est certainement formidable et je regrette de ne pas en avoir vu plus. Toutes les infos que je vous donne ici sont à titre indicatif et reflètent mon expérience personnelle, si vous avez des suggestions, faites-les moi parvenir en commentaire!

Etes-vous déjà partis en Islande en hiver? Si oui, qu’en avez vous retenu ? Qu’est-ce qui vous a le plus plu ?

Publicités

A propos Zoical

Nouvelle dans l'art du blogging, je prend cependant mon rôle très à coeur en essayant de vous fournir des articles de qualité et qui toucheront le plus grand nombre d'entre vous.
Cet article, publié dans Voyages, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Ce que j’aurais voulu savoir avant de partir en Islande en hiver

  1. louisonsite dit :

    c’est une destination que je compte faire un jour…merci pour toutes ces infos utiles ;-)

    J'aime

  2. kanckonyva dit :

    Quelle rigolade en lisant ton article !
    3 semaines que je suis revenue et deja une envie folle d’y retourner !!!
    Passé un mois d’hiver sur ce cailloux. Au programme 4X4, tente, sac a dos ! Et c’est parti pour un mois a sillonner l’intégralité du cailloux.
    De l’aurore aux volcans, en passant par les baleines, les glaciers, les grottes de glaces, le désert, les sources d’eaux chaudes, les plages de sable noir, les avion et bateau échoués et abandonnés là, les geysers, les phoques, les fjords……… J’en passe et j’en passe………….
    Quelle aventure !
    Mais on a eu bcp de chance, en un mois, seulement un jour de neige, pendant que nous etions dans les hautes terres (donc prévisible) et seulement 4 jours de pluies et finalement c’était des jours où nous avions prévus de la route pour traverser les fjords de l’est et même chavane pour les fjords de l’ouest ainsi qu’un jour de pluie dans le désert. Tout le reste……. Fantastiquement bleu ! Parfait pour le camping même s’il faisait quand meme bien frais ^^
    Je t’invite à consulter quelques articles que je m’amuse a écrire depuis mon retour histoire d’avoir encore l’impression d’y être un peu.
    Un exemple de ce que j’ai pu traverser comme aventure : https://kanckonyva.wordpress.com/2016/11/09/le-caillou-des-possibles/
    Ca fait plaisir de lire ces récits et de partager ces aventures,
    Au plaisir de te relire

    J'aime

    • Zoical dit :

      Salut er merci pour ton commentaire ! Quelle expérience tu as eu, super ! Tu as du adorer. J’ai pu lire quelques articles sur ton blog, ça fait rêver :) Je retournerai probablement en Islande, mais à une autre saison et sous d’autres circonstances.

      Bonne continuation à toi !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s